Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Témoignage d'un nouveau RS routier scout

Emmanuel Verlinden, ACDE dans le district vient de prendre son départ routier, il nous livre son témoignage.

Depuis le Samedi 08 sept 2007à 22h30

Emmanuel DSC04741  © FSE Hainaut
Emmanuel
Emmanuel© FSE Hainaut
 Le départ routier est un nouveau commencement. C’est avant tout l’esprit de service qui s’inscrit au cœur d’un engagement d’homme, celui-là même qui donne la force de vivre saintement et scoutement chaque jour que Dieu offre.
 
Ce 08 septembre c’est en mari, père, fils, frère et ami, sous le regard de Notre Dame (jour de sa nativité) que j’ai pris mon engagement de routier scout. Le texte résonne encore dans mon esprit et dans mon cœur et certains mots resteront gravés à jamais comme un fil rouge jalonnant mon existence.
 
« vouloir vivre rudement » : Dieu vomit les tièdes ; l’engagement est exigent , entier et rappelle que c’est dans les épreuves que l’homme se construit
 
« garder toute ta vie une âme de pauvre » : Heureux les humbles de cœur ; l’humilité est le fondement de toutes vertus et doit être cultivé au quotidien
 « tout acte d’un routier scout compte et engage » : le scout met son honneur à mériter confiance (1er article de la loi scoute)
 « tu n’appartiens plus à toi mais aux autres » : Soyez des serviteurs inutiles ; l’abandon dans le service aux autres reste un vrai chemin de sainteté
 « le routier scout n’est jamais satisfait de lui-même et ne se considère jamais comme arrivé » : La sainteté ne réside pas en la multitude des choses que l’on fait mais à les bien faire ; c’est en marche que le routier s’accomplit en recherchant le beau
 « le règne du Christ est le but de ta route » : à nous dépenser sans attendre d’autre récompense  que celles de savoir que nous faisons Ta sainte volonté (prière scoute) ; le routier doit contribué à instaurer le royaume de Dieu sur terre au cœur même de sa vocation
 
Et ces mots s’accompagnent de signes forts pour me rappeler le sens de ce profond engagement :
Le bâton fourchu : « image de la fidélité au sol ancestral et de l’ouverture du cœur »
La hache : « symbole de la volonté qui t’ouvrira un chemin à travers les difficultés »
Le flot trois couleurs : couleurs des trois branches ; « jaune, image du soleil», « vert de tout ce qui grandit», « rouge symbole d’amour et de sang»
 
« Et maintenant frère, à Dieu vat ! »                                                      Emmanuel

Article publié par • Publié Jeudi 15 novembre 2007 • 6897 visites

Haut de page